Back to the gym

« Quand on est ce que je suis, il est difficile de rester humble ». « Je vole comme un papillon et pique comme une abeille ». Si ces quelques phrases ne vous semblent pas complètement étrangères c’est que vous avez quelques notions de boxe. Il faut dire qu’elles ont été prononcé par l’un des plus grands boxeurs poids lourd de l’histoire, je veux bien évidemment parler de Mohamed Ali dont les répliques marquaient autant que ses coups de poings. Et si vous partiez découvrir l’endroit où le boxeur est devenu un champion et l’homme une légende ?

Mohamed Ali a commencé à écrire sa légende un soir de 1964, lorsqu’il prit le dessus sur le champion incontesté de l’époque, Sonny Liston. Pour préparer ce combat, il est venu s’entraîner au Gleason Gym, sous le pont de Brooklyn, à New-York. Le propriétaire des lieux, raconte avec fierté le lien qui unit la salle au champion :

« C’est là qu’il est venu s’entraîner pour le combat qui a stupéfait le monde. C’était un combat très attendu. Il était opposé à Sonny Liston, qui était quelqu’un de très féroce, très craint sur le ring. Et voilà qu’arrive ce jeune Ali, qui récitait de la poésie, qui criait contre tout le monde. Tout le monde voulait voir le match. »

Aujourd’hui encore la salle reste un haut-lieu de la culture boxe au Etats-Unis. Des boxeurs de renoms y ont mis les gants. Pour n’en citer que quelques uns : Myke Tyson, Jack la Motta, Oscar de la Hoya mais aucun ne laissera le souvenir de Mohamed Ali…

Gleason Gym

Pour ceux qui préféreraient la côte ouest des Etats-Unis et ses longues plages de sable fin, une adresse pourrait vous intéresser : Wild Card Boxing Club, California. C’est la salle du plus grand boxeur actuel (à mon sens), Manny « Pacman » Pacquiao.

Vous pourrez entrer sans problème dans la salle et avec un peu de chance, assister à un entrainement du champion. Des tee-shirts et autres gants de boxe sont disponibles sur place. En attendant et pour vous donner un avant-goût du spectacle qui pourrait s’offrir à vous, voici une vidéo de l’entrainement de Pacquiao :