Le foot en 2050

Cette semaine est sorti le remake du film Total Recall. Cela m’a inspiré un article sur que pourrait être le foot en 2050.

Le sport est digital car les matchs sont pas simplement retransmis dans une petite boîte noire autrefois appelée « télévision » mais sont diffusés en 3D via les Google Glass. Sorti en 2015, ces lunettes ont très vite connu un grand succès. Elles proposent différent angle de diffusion du match. Le spectateur peut voir le match d’après la vision d’un joueur, de l’arbitre, du spectaeur ou encore en mode « traditionnel ». Le spectateur n’est plus passif. Il vit le match, il est dans le match.

Le sport est digital car se sont les fans qui font le 11 titulaires de l’équipe. Facebook sport, la branche sport dédiée au sport du président américain Marc Zukenberg, a mise en place des fans pages. Pour y avoir accès, il faut payer un abonnement annuel de 150 FB (Facebook monnaie). Les fans peuvent ensuite voter pour le joueur qu’ils veulent voir sur le terrain. Le spectateur n’est passif mais participe directement à la vie de son équipe préférée. L’entraîneur est un Community Manager chargé de faire collaborer les fans entre eux et de les aider à trouver le meilleur schéma tactique. L’influence du fan se fait aussi ressentir pendant le match. Chaque fait de jeu peut-être revu et « liker ». Le joueur ayant reçu le plus de like est élu « joueur du match ».

Enfin le sport est digital car les publicités sont diffusées directement sur le terrain via des hologrammes  La pub est intégrée au match ce qui lui permet d’être ultra ciblée. Une blessure, une nouvelle coupe de cheveux d’un joueur et une pub en référence à ce produit apparaît au moment des arrêts de jeu.

Comme disait un célèbre philosophe, « vive le sport ».

Publicités