L’UFC mise sur le digital

UFC merchandisingIl y a quelques semaine, Lequipe magazine sortait un numéro spécial UFC (ultimate fighting championship) intitulé « implacable ». Les grands médias ne peuvent en effet plus ignorer un sport devenu mainstream auprès des jeunes et que certains appellent déjà « the world’s fastest growing sport » . Nous allons voir comment ce sport méconnu il y a encore quelques années a su développer une stratégie marketing digital efficace et… «implacable ».

  •  Des combats en pay-per-view adaptés aux spectateurs

Sur Facebook, sur dailymotion, sur leur site, sur des applications mobiles, l’UFC est partout ! Pour diffuser ses combats payants, la stratégie de développement de l’UFC passe par la diffusion en pay-per-view de combats. Le spectateur paye plus où moins cher selon les combats prévus et la notoriété des combattants. Pour le combat opposant la star de la discipline St Pierre à Condit, il fallait compter plus de 40 euros. L’UFC contrôle la totalité des droits de diffusion. L’avantage étant que ces différents supports permettent de s’adapter aux besoins des utilisateurs puisqu’il peuvent le regarder chez eux ou en situation de mobilité.

UFC application

Pour attirer toujours plus de spectateurs, l’UFC met beaucoup vidéos gratuites de gala ou la préparation des boxeurs sur les plateformes de vidéos comme youtube et dailymotion mais également sur sa fan page facebook. Une forme de teasing qui permet de faire découvrir l’univers l’UFC à un public toujours plus important.

  •  forte présence sur les réseaux sociaux

L’UFC a mis les réseaux sociaux au cœur de sa stratégie de développement. Facebook et Twitter leur permettent de relayer les principaux évènements organisés par la marque mais également de faire du storytelling. Les « champions » sont mis en valeur non pas comme des athlètes mais comme des hommes, des «héros ». Cela renforce la passion et l’attachement des fans.

Les combattants sont eux-mêmes invités à interagir avec les fans puisqu’en fonction du nombres de followers sur Twitter, des primes leur sont accordés. Ils doivent également réaliser des interview avec leurs fans.

UFC interview

  •  appropriation de la culture web

Dana White n’est pas un digital native mais il a su faire siennes les codes de la culture web. La dérision et l’humour sont présents en particulier sur la page Facebook avec des mèmes. Pour vendre du merchandising, ils n’hésitent pas à détourner l’image des boxers en leur faisant porter des vêtements moche.

UFC Mème

 L’UFC a développé une stratégie marketing efficace qui lui permet aujourd’hui d’être un sport presque aussi populaire que le football américain aux Etats-Unis. En France, malgré les interdictions officielles  l’UFC s’est implanté comme le sport de combat à la mode. Une tendance qui pourrait devenir bien plus avec la possible « légalisation » de ce sport en France dans les prochaines années. En attendant ils ont plus que préparé le terrain avec le digital.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s